Critique de film

pub

Homme-singe (L')

"The Ape Man"
affiche du film

Entreprenant des expériences scientifiques étranges, le Dr. James Brewster, aidé par son collégue le Dr. Randall, est parvenu à se transformer en homme singe. Cherchant désespérément un traitement curatif, Brewster croit que une injection de fluide spinal humain récent sera efficace. Mais Randall refuse de l'aider, il incombe à Brewster et à son gorille captif de trouver les donateurs appropriés.

pub


Trailer - L’homme-singe (1943)
Par : Damien Taymans

Les critiques à propos de ce film

Critique de L’homme-singe - Lugosi singe Karloff
Par : Damien Taymans
Tags : Monstres

Il suffit de prendre connaissance des titres des trois films des studios Monogram interprétés par Bela Lugosi dans les années 40 pour émettre un jugement direct et sans appel sur la qualité des dites œuvres. Pas plus que Voodoo Man et que Le Retour de l’homme-singe, séquelle insipide de la présente œuvre, L’homme-singe ne restera dans les annales du cinéma de genre. Enième variation sur le thème de l’homme transformé en bête poilue, le métrage ne semble destiné qu’à mettre en ostentation le nom du mythique Dracula en lettres capitales sur une affiche affriolante.

Le docteur James Brewster, éminent scientifique, se plante lamentablement lors d’une de ses expériences et se voit transformé en un être hybride, mi-homme mi-capucin. Dès lors, le Demis Roussous de pacotille se terre dans son laboratoire à l’abri des regards avec pour seule compagnie le docteur Randall qu’il charge de lui ramener du fluide spinal humain, seule panacée à ses attributs velus…

Variation lourdingue du précédent The Ape avec pour rôle-titre Boris Karloff (1940), L’homme-singe n’est qu’une énième tentative d’exploitation du thème qui permet de livrer un nouveau terrain de bataille aux deux acteurs qui se jalousent mutuellement. Un savant fou, une expérience néfaste et une recherche interminable de fluide spinal font de ces deux œuvres des frères jumeaux scénaristiques aux degrés de réussite divers. Si l’interprétation de Karloff est plus ou moins convaincante, celle de Lugosi laisse clairement à désirer, le bougre ne disposant pas d’une véritable liberté d’action dans ce rôle sauvageon. Courbé façon australopithèque, Lugosi présente une barbe digne de Bakounine et un faciès remodelé à la sauce orang-outan. Passant du coq à l’âne, l’acteur combine les caractéristiques de la guenon primaire avec celles du cochon puisque le docteur Brewster semble avoir emprunté au porcin son fichu caractère, ressassant toutes les cinq minutes ses malheurs et ronchonnant dans son labo aussi vaste d’un studio new-yorkais.

Devant tant de plaintes et de fixité (la caméra est on ne peut plus statique), on en vient à maudire le réalisateur William Beaudine dont cette croûte velue ne sera pas le seul méfait puisqu’il signera à sa suite de véritables chefs-d’œuvre d’ennui comme Bela Lugosi rencontre un gorille à Brooklyn ou encore Jesse James contre Frankenstein, histoire de parodier encore un peu plus un genre déjà miné par son manque de reconnaissance.

L’humour affiché de bout en bout du métrage, via le savoureux tandem du journaliste et de son acolyte photographe, ne suffisent pas à sauver cette œuvre qui est loin d’être « au poil ». Quant à la prise de parole de l’auteur tombant comme un cheveu dans la soupe (ben il y en a du système pileux dans ce film !), elle n’est qu’une ultime tentative maladroite de contrebalancer les trous béants d’un scénario convenu et indigeste.


Oeuvres liées :

Le retour de l'homme-singe (1944)

Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



News liées

    Récentes critiques

    affiche du film
    Enemy
    2013
    affiche du film
    State of Emergency
    2011
    affiche du film
    Ragnarok
    2013
    affiche du film
    Les Gardiens de la Galaxie
    2014
    affiche du film
    Catacombes
    2014
    affiche du film
    The Harvest
    2013
    affiche du film
    Kung Fu Divas
    2013
    affiche du film
    Black Storm
    2014
    affiche du film
    What We Do in the Shadows
    2014
    affiche du film
    Defender
    2013

    Concours

    Sondage